Somalie : l’Onu dénonce de « possibles crimes de guerre »

La Haut Commissaire de l’ONU, Navi Pillay a dénoncé, vendredi, de graves violations des droits de l’Homme qui seraient commises en Somalie et pourraient être considérées comme des crimes de guerre, indique TV5. Citant des témoins interrogés par des fonctionnaires de l’ONU, Mme Pillay a accusé les milices islamistes des shebab qui combattent les troupes gouvernementales d’avoir « commis des exécutions extrajudiciaires, posé des mines, des bombes et d’autres engins explosifs dans des zones civiles, et pris des civils comme boucliers humains ».