Somalie : Amnesty international dénonce les crimes de guerre contre les enfants

L’organisation de défense des droits de l’Homme Amnesty international a dénoncé mercredi les « crimes de guerre » contre les enfants somaliens, notamment le « recrutement systématique » d’enfants soldats par l’insurrection islamiste shebab, rapporte Africa N°1. Dans un rapport pour lequel elle a recueilli plus de 200 témoignages l’organisation étudie l’impact sur les enfants d’un conflit armé qui ravage le pays depuis le départ du président Mohamed Siad Barre en 1991. « Un enfant en Somalie risque la mort tout le temps : il peut être tué, recruté et envoyé au front, puni par les shebab parce qu’il écoute de la musique ou porte les mauvais habits », dénonce Michelle Kagari, directrice adjointe pour l’Afrique d’Amnesty. Elle appelle la communauté internationale à agir pour protéger ces enfants, dans un pays où les combats et la sécheresse poussent les habitants à fuir par milliers.