Somalie : 17 morts dans l’attaque contre des bus transportant des civils

Soldats en Somalie
Des soldats en Somalie

Une attaque visant des bus de transport de civils a fait 17 morts, ce samedi matin, en Somalie. L’assaut attribué au groupe shebab a été perpétré dans la région de Hiran, au centre du pays.

«Dix-sept civils ont été tués et plusieurs autres blessés à la suite d’une attaque terroriste, menée par des milices al-Chabab, liées à al-Qaïda, contre des véhicules de transport de passagers dans la région de Hiran», a déclaré Elmi Mohamed Berri, responsable local dans des propos relayés par l’agence de presse officielle somalienne Sonna.

«Les terroristes ont stoppé plusieurs véhicules de transport de passagers dans la région d’Afar Irdood, à 25 kilomètres de la ville de Beledweyne, avant de brûler des civils, tuant 17 personnes, parmi lesquelles il y avait des femmes et des enfants», a poursuivi le responsable local. Il a été indiqué que les bus, qui transportaient des denrées alimentaires, sont partis de Beledweyne, en direction de la région de Mahas.

Les attaques imputées aux shebabs sont récurrentes en Somalie. Pas plus tard que le vendredi 19 août dernier, des assaillants ont fait irruption dans l’hôtel Hayat, à l’aide de deux voitures piégées. Les djihadistes ont ensuite ouvert le feu causant plusieurs morts et de nombreux blessés. Le siège s’était poursuivi jusqu’au samedi 20 août avant que les forces de défense et de sécurité ne parviennent à libérer l’hôtel.

Lire : Somalie : au moins 14 morts dans une prise d’otages imputée au shebabs