SNC 2016 : la lutte traditionnelle enflamme Bobo Dioulasso

lutte_2.jpg

Les compétitions de lutte traditionnelle très prisées, qui ont débuté depuis le 29 mars, sont en train de battre leur plein et remplissent le state Wobi de Bobo Dioulasso. C’est dans une ambiance colorée que les empoignades ont eu lieu, que cela soit chez les femmes que chez les hommes.

A Bobo Dioulasso,

Les compétitions de lutte traditionnelle très prisées, qui ont débuté depuis le 29 mars, sont en train de battre leur plein et remplissent le state Wobi de Bobo Dioulasso. C’est dans une ambiance colorée que les empoignades ont eu lieu, que cela soit chez les femmes que chez les hommes.

Pendant quatre jours, les lutteurs de toutes catégories se rivalisent de talent et offrent un spectacle qui ravit le public dans l’espoir de se hisser sur la plus haute marche. Pour cette édition de la SNC, 134 lutteurs de onze régions dont 104 garçons et 30 filles se sont qualifiés pour la phase finale de la SNC. Tous les grands lutteurs du Burkina Faso sont quasiment tous présents, notamment les lutteurs chevronnes du Nayala et leurs challengers du Centre-Sud et du Centre-Ouest. A côté de ceux-ci, les lutteurs des Cascades et du Centre-Est font figure d’apprentis.

lutte_2.jpg