Smatch égyptien à Abidjan

Le 21ème championnat d’Afrique des clubs champions masculins (Volley-ball) tient ses promesses. Abidjan, terre d’accueil, sourit au Zamalek égyptien et déprime le tenant du titre, l’Etoile du Sahel. Les représentants ivoiriens entrent en scène avec panache.

Les tribunes de la salle accueillant le championnat d’Afrique de volley-ball des clubs champions s’avèrent très vite trop exiguës. L’élite africaine s’est donné rendez-vous à Yopougon, Abidjan. La première surprise est venue de l’Etoile sportive du Sahel, le tenant du titre, qui a concédé une défaite face à la redoutable équipe égyptienne du Zamalek. Les égyptiens ont enflammé le public avec un jeu rapide et fluide. Ils ont écrasé le représentant tunisien par 3 sets à 1. Saad Deen a excellé dans la réception et Shokry Hossam dans ses offensives. Cette défaite ne compromet nullement les chances de l’Etoile du Sahel qui possède les moyens de revenir au classement.

Eburna le conquérant

Le club ivoirien d’Ebernuéa n’a pas fait dans le détail avec le modeste représentant béninois, les Ténors du Bénin. Avec 3 sets à 0 (25-16, 25-18 et 25-11), les Ivoiriens n’ont pas trouvé de réelle résistance. Portés par un public acquis à leur cause, les sociétaires d’Ebunéa VBC ont survolé la rencontre, se permettant même des gestes artistiques. L’autre club ivoirien, Sagesse-Satoci, a eu moins de chance. Il a été défait par les Rwandais du Kigali volley-ball club. Après un premier set équilibré, les Sages ivoiriens ont assisté en spectateurs à leur propre défaite, subjugués par des Rwandais très en réussite. Pour leur second match, les Ivoiriens ont su se ressaisir et s’imposer devant les Forces de sécurité du Kenya qui se sont découragés dès le deuxième set, offrant ainsi la victoire à leur adversaire.

Les demi-finales auront lieu le 13 avril et la finale le 14 avril. Les pronostics vont bon train. Une finale Zamalek-Ebernuéa fera la joie des Ivoiriens.