Six militaires jugés au Bénin pour complot contre la sûreté de l’État

Justice, Tribunal
Tribunal (illustration)

Six militaires béninois feront face au juge, ce mercredi 13 juillet 2022. Poursuivis pour des faits de complot contre la sûreté de l’État et non dénonciation de crime, ils sont dans les liens de la détention depuis 2020.

En détention préventive, les militaires avaient été interpellés «pour avoir posé au Bénin des actes contraires à la paix, susceptibles de revêtir la qualification de terrorisme», selon les propos de la Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (Criet). La presse béninoise précise que le cerveau du groupe serait un lieutenant en service à Toffo.

Le gouvernement béninois reproche à ces militaires d’avoir eu en projet de prendre en otage le haut commandement militaire dans l’optique de faire apparaître un malaise dans le pays. C’est au cours de leurs opérations de préparation de cette conspiration que ces soldats ont été mis aux arrêts. Ils n’avaient pas réussi à mettre à exécution leur projet.

Ces militaires «ont été mis sur écoute et ils étaient filés à leur insu. Le projet était avancé et ils envisageaient d’aller au Nigeria acheter des armes», avait éclairé le gouvernement béninois pour justifier leur arrestation. Ce mercredi, ils feront face à la justice béninoise, jugés pour complot contre la sûreté de l’État et non dénonciation de crime.

Selon Bénin Web Tv, les quatre militaires sont détenus à la prison civile d’Akpro-Missérété tandis que les deux autres sont à la maison d’arrêt et de correction de Cotonou.