SIRH Marrakech : les nouvelles technologies dans la vie de l’entreprise

Comment mieux gérer l’humain grâce aux nouvelles technologies ? Réponse à Marrakech, lieu du prochain Symposium International des Ressources Humaines. Managers, sortez vos agendas.

Avec l’organisation du 30 mai au 1er juin 2001 à Marrakech du Symposium International des Ressources Humaines (SIRH), le Maroc accueillera la première réflexion transnationale sur l’intégration des nouvelles technologies de l’Information et de la Communication dans l’entreprise, et en particulier dans la gestion des ressources humaines.

Comprendre l’homme au travail et découvrir comment l’usage des nouvelles technologies peut faciliter, au sein de son environnement quotidien, ses relations avec ses collègues, sa hiérarchie, ses clients, en le rendant plus efficace par de nouveaux outils mis à sa disposition, qui lui apparaissent non comme de nouvelles contraintes mais comme des facilités nouvelles : tel est l’enjeu de ce symposium qui réunira les responsables des ressources humaines de grands groupes, à la fois européens, maghrébins, ou internationaux.

Marrakech, le carrefour Nord/Sud

Le concepteur du SIRH de Marrakech, Norbert Mouyal, parlant ce matin devant la presse française réunie à l’Ambassade du Maroc, a souligné que le choix de Marrakech n’était pas innocent :  » ville au carrefour de plusieurs cultures, tête de pont entre les pays fortement industrialisés et les pays émergents, terre de tradition ouverte à la modernité « .

Qu’il s’agisse d’échanger sur Internet, de travailler à distance, de se former dans le virtuel, de recruter par le biais d’Internet, de gérer en commun des informations et des bases de données, toutes les nouvelles possibilités qui sont ouvertes aux entreprises permettent de faire évoluer les relations de travail, les circuits habituels de transmission de l’information, les modes de communication internes et externes.

Explorer les richesses de l’acquis

Et parce que les hommes sont et resteront toujours au coeur des ressources dont l’entreprise tire parti pour son activité, l’intégration d’Internet à leur mode de gestion entraîne des modifications fondamentales, qui ne sont pas toutes analysées, et dont les conséquences, positives ou négatives, sont forcément importantes.

Le Président du Comité Scientifique du Symposium, Dominique Tissier, Directeur Formation Développement du Groupe Michelin, croit aux effets positifs qui peuvent être obtenus par les responsables des ressources humaines, à la fois sur la vie des entreprises et sur leur efficacité… Mais à condition que les échanges soient approfondis, autour des expériences de chacune, de leurs pratiques de la circulation de l’information.  » Nous avons un fort besoin de connaître les meilleures expériences, et nous n’avons pas de lieu où ces échanges soient possibles. Le lieu est trouvé, ce sera le SIRH de Marrakech, résultat d’une triple initiative, européenne, française et marocaine.  »

Car ce ne sont pas tant les start ups ou les jeunes entreprises de la nouvelle économie qui sont touchées par les mutations en cours des rapports qui s’instaurent au sein des entreprises. Celles-ci sont nées dans ce nouvel univers et y sont spontanément adaptées. Les entreprises de l’économie traditionnelle, en particulier les grands groupes, doivent en revanche se confronter à des évolutions qui bouleversent leurs habitudes et leurs méthodes de relations internes. C’est donc principalement à elles, à leurs besoins et à leurs réussites que le Symposium sera consacré.

Hémorragie des savoirs

Younès Bellatif, Coordinateur du Comité de Programme marocain, souligne pour sa part l’importance de cette problématique de la gestion des ressources humaines pour le Royaume du Maroc, victime d’une forte  » fuite des cerveaux « , alors même que les besoins du pays ne sont pas entièrement remplis, en termes de spécialistes en nouvelles technologies de l’information en premier lieu. Cet aspect des mutations du monde du travail contemporain sera également abordé, de même que les nouvelles possibilités de partage du travail entre plusieurs territoires, reliés par des systèmes d’information rapides et fiabilisés.

Les ressources humaines à l’heure des nouvelles technologies, c’est en effet aussi le défi d’une mondialisation du monde du travail, qu’il faut penser et organiser pour en tirer le meilleur parti, à la fois pour les individus, à titre personnel et pour le système qu’ils composent collectivement (au sein d’une entreprise, d’une association, d’une société, ou d’une administration).

Toutes les informations et plus encore sur le site du SIRH de Marrakech . L’enjeu des réflexions engagées conduira bien sûr Afrik.com a suivre de très près cette manifestation du 30 mai au 1er juin 2001.

La photo de l’Ambassadeur du Maroc à Paris, prise lors de la conférence de presse du 11 mars 2001, est de Jean-Louis Courleux (Jemmapes Communication)