Signé Phil Control

Phil Control revient. Avec Souviens-toi, il garde la ligne chaloupé d’un zouk à l’ancienne. L’artiste antillais reste fidèle à lui-même et maîtrise son sujet pour nous offrir un album paisible et savoureux où l’amour reste roi. Un classique.

Phil Control est de retour pour nous prouver que la bonne vieille école du zouk n’est pas morte. L’un des grands pionniers du zouk débarque avec Souviens-toi, son dernier album. Plus de 10 ans après ses débuts, Phil tient encore la dragée haute à tous ceux de la nouvelle vague. Un opus sans fausse note, fidèle à ce que l’artiste antillais sait faire de mieux.

A Kassav’ le zouk festif, à Phil le zouk love. Un raccourci de classification que l’on peut prendre sans risque comme une petite vérité historique. Le credo du Créole n’a pas bougé d’un iota. Aujourd’hui comme hier, il chante l’amour. Sensualité d’une voix, romantisme des textes, rondeurs des sons, la touche Phil Control est reconnaissable dès les premiers accords.

Clin d’oeil à l’Afrique

Certains pourront dire qu’il se l’est joué facile en débutant son album par un medley de onze minutes, sous le titre de circonstance  » Souviens-toi « . Facile, peut être, mais pas saugrenu puisqu’on aura le plaisir de retrouver, mixés en un seul, des morceaux tels que  » Parfum l’amour « ,  » Love story  » ou encore  » Sa fé mwen mal « . Reste huit autres titres, dont un remix, pour apprécier le cru Phil Control 2002. Et force est de constater qu’il n’a rien perdu de son charme.

Petite perle aux cadences impeccables et au rythme sans accros,  » D’ou ce lov’ «  est l’un des titres phares de l’album. A noter le remarquable clin d’oeil que l’artiste adresse à l’Afrique avec  » Terre d’Afrique « . Guitares africaines, cuivres créoles, percussions mélangées, une belle instrumentale 100% afro zouk qui rappelle que les deux musiques sont parentes. L’album n’a que neuf titres, juste le temps de ne pas s’en lasser. Plus qu’honorable, Souviens-toi devrait s’imposer comme un classique du genre.

Commander le disque : Phil Control, Souviens-toi, 2002 Next Music.

Lire aussi :

Afrique : L’Afrique, El Dorado du zouk .

Retrouver la discographie de l’artiste