Sierra Leone : pourquoi l’ancien Président Koroma est interdit de sortie


Lecture 1 min.
Ernest Bai Koroma, ancien Président de la Sierra Leone
L'ancien Président de la Sierra Leone, Ernest Bai Koroma

L’ancien Président de la Sierra Leone, Ernest Bai Koroma, au pouvoir de 2007 à 2018, est interdit de sortie du territoire national. Pourquoi donc ?

L’étau se resserre autour de l’ancien Président de la Sierra Leone, Ernest Bai Koroma, qui a été interdit de sortie du territoire national. Ce mercredi 30 septembre, les enquêteurs anti-corruption ont révélé avoir convoqué l’ancien chef de l’Etat, suite à la volonté des autorités de récupérer des dizaines de millions de dollars disparus sous son règne.

Cette décision intervient alors que plusieurs anciens responsables sous le magistère du Président Koroma ont déjà été arrêtés dans le cadre de la lutte contre la corruption et le gaspillage des fonds publics. Une commission à cet effet a été mise sur place il y a environ un an. Ernest Bai Koroma était au pouvoir de 2007 à 2018.

Les réformes sur fond de traque engagées par son successeur Julius Maada Bio, ont, après un an de travaux, conclu, au mois de mars dernier, à des révélations plutôt scandaleuses. Il a été indiqué que des millions de dollars restaient introuvables après fouille dans les comptes de ministères, notamment de l’Education, Jeunesse, Mines et d’entreprises publiques.

Déjà en début de semaine, le ministère de la Justice a indiqué qu’Ernest Bai Koroma n’était pas autorisé à quitter le territoire national en raison de cette enquête. Ce mercredi, , le porte-parole de la Commission anti-corruption, Patrick Sandy, a de Sierra Leone, a réclamé que l’ex-Président Koroma comparaisse devant elle en personne le 5 octobre.

Suivez Afrik.com sur Google News Newsletter