Sidiki Diabaté donne rendez-vous à Abidjan et Bouaké en décembre, la Côte d’Ivoire s’enflamme

Sidiki Diabaté (20 nov 21)
Sidiki Diabaté

Après ses deux concerts prévus à Bamako, le 17 et 18 décembre prochains, le jeune artiste malien Sidiki Diabaté fera le cap sur Abidjan et Bouaké où il a donné rendez-vous à ses fans. Ces concerts inédits en terre ivoirienne auront lieu respectivement le 24 décembre sur l’esplanade du palais de la Culture d’Abidjan et le 31 décembre à Bouaké. La Côte d’Ivoire s’agite déjà sur la Toile et la « Chine populaire » se mobilise derrière un de ses militants de première heure.

Le prince de la kora, Sidiki Diabaté, va connaitre une fin d’année époustouflante avec des concerts à gogo. Déjà attendu à Bamako, pour les 17 et 18 décembre prochains, le jeune artiste malien mettra ensuite le cap sur Abidjan et Bouaké où il a donné rendez-vous à ses fans. « Avant de mettre le cap sur Bouaké à l’occasion du réveillon du 31 décembre, mes très chers fans d’Abidjan, je vous donne rendez-vous le 24 décembre sur l’esplanade du palais de la Culture d’Abidjan pour un concert époustouflant », a-t-il posté sur son compte Instagram.

Sidiki Diabaté avait également décidé d’accompagner l’artiste congolais Fally Ipupa, lors de ses concerts à Bamako, le 19 et 20 novembre 2021. Mais, il est aussi attendu pour la « Nuit de la nation 12.12 », le 11 décembre, à laquelle collaboreront d’autres artistes de la sous-région, à l’image d’Eudoxie Yao, qui a annoncé sa participation via ses réseaux sociaux. Il est fort probable que le phénomène guinéen Moussa Kaba alias « Grand P », soit aussi de la partie.

La Côte d’Ivoire s’agite déjà sur la Toile et la « Chine populaire » se mobilise derrière un de ses militants des premières heures. « Tu es mon meilleur artiste, j’aime trop tes chansons », a indiqué Adama Baldé. « Et c’est quand pour le Sénégal ? », a demandé Ndèye Yacine Gningue. « La Côte d’Ivoire c’est le carrefour de tous les artistes », a fait savoir Moussa Lelong. « Nous la Chine populaire, nous sommes derrière toi. Nous sommes impatients de t’accueillir à Bouaké et à Abidjan. Ça sera du lourd », promet Kouamé Ivo.