Sida : un nombre record d’infections enregistré en 2014

Un nombre record d’infections du virus du sida a été enregistré en 2014 en Asie et en Europe, selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

Le sida cause toujours beaucoup de dégâts malgré les campagnes de prévention. La preuve est qu’un nombre record d’infections par le virus du sida (VIH) a été enregistré en Europe et Asie centrale en 2014, dont près d’un tiers ayant touché des immigrés, ont indiqué, ce jeudi, l’Union Européenne et l’Organisation mondiale de la Santé (OMS).

C’est du jamais vu depuis l’apparition de la maladie, dans les années 1980. Le Centre européen de contrôle et de prévention des maladies (l’ECDC), à Stockholm) et l’OMS ont en effet fait état de 142 000 nouveaux diagnostics. Selon ces institutions sanitaires, la Russie à elle seule concentre 60% de ces diagnostics. Les 28 pays de l’UE plus les trois Etats de l’Espace économique européen (Islande, Liechtenstein et Norvège) n’en représentent que 21%, et le nombre d’infections a tendance à baisser en Europe de l’Ouest.

Selon l’ECDC) et l’OMS, 31% des personnes atteintes sont nées hors du pays dans lequel elles ont été diagnostiquées, soulignant que cette proportion est la plus forte dans les pays riches du Nord de l’Europe (Islande, Suède, Luxembourg, Norvège et Irlande). Selon l’OMS et l’UE, Bien que le nombre de migrants arrivant sur le continent porteurs du VIH ait chuté de 41% en dix ans, les pays européens ont toutefois des progrès à faire dans la prévention des contaminations sur leur propre territoire.

Le sida continue toujours de tuer beaucoup de personnes notamment sur le continent africain, où des pays comme l’Afrique du Sud sont particulièrement très touchés par le virus.