Sida : quand les découvertes de séropositivité ne faiblissent pas !

Le nombre de personnes découvrant leur contamination par le virus du sida, le VIH, ne diminue.

Selon une étude qui chiffre à près de 6 400 les « découvertes de séropositivité » en 2012, avec une « forte augmentation » chez les homosexuels, le nombre de personnes découvrant leur contamination par le virus du sida, le VIH, ne diminue pas.

En en France, il est estimé qu’environ 150 000 personnes vivent avec le virus du sida, mais parmi eux 30 000 à 40 000 ignorent leur contamination. L’étude de l’Institut national de veille sanitaire (InVS) publiée dans le Bulletin épidémiologique hebdomadaire (BEH), relève qu’après une diminution significative entre 2004 et 2008, le nombre de personnes ayant découvert leur séropositivité s’est stabilisé autour des 6 200 par an ces dernières années. Pour 2012 (année sur laquelle porte cette étude), 6 372 personnes ont découvert leur séropositivité, contre 6 087 en 2011, 6 247 en 2010 et 6 320 en 2009.

L’analyse par catégorie montre une « forte augmentation » des « découvertes de séropositivité » parmi les hommes ayant des rapports sexuels avec des hommes (HSH), avec une poussée de 14% en 2012 contre +3% en moyenne par an entre 2003 à 2011.

L’AFP indique que l’analyse par origine des populations infectées en 2012 montre que plus de la moitié (54%) de celles-ci sont nées en France et 31% en Afrique subsaharienne.