Sida : gare aux autotests vendus en ligne !

Toujours « en phase d’évaluation », ces tests salivaires ou sanguins du sida ne sont pas encore disponibles en France et dans l’Union européenne. C’est ce qu’a rappelé l’Agence du médicament (ANSM) sur son site, mardi dernier.

Même si les autotests pour dépister le VIH à domicile devraient être prochainement disponibles en France, ces tests salivaires ou sanguins ne sont pas encore disponibles dans l’Union européenne, mais sont toujours « en phase d’évaluation ». C’est ce qu’a rappelé l’Agence du médicament (ANSM) sur son site, mardi dernier.

Dans son communiqué, l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM), indique que pour l’instant, « il n’existe pas d’autotest VIH marqué CE conforme à la réglementation ». Cette déclaration correspond au moment où des sites de vente en ligne proposent ces autotests, prétendant être conformes à la réglementation européenne. Pire, il affichent en commentaire de leurs produits : « Facile à utiliser, qualité contrôlée, utilisés en clinique partout dans le monde, certifié Communauté Européenne (CE) et livré rapidement et très discrètement », reprend Le Figaro.

L’Agence conseille au grand public de ne pas acheter ces tests et de se tourner en attendant vers les options de dépistage du VIH en vigueur. Le dépistage du virus du SIDA est un examen biologique, pris en charge par la Sécurité sociale, et encadré en France ainsi qu’en Europe. Il peut être prescrit par tout médecin ou être anonyme et gratuit via le dispositif des consultations de dépistage anonyme et gratuit (CDAG) ou celui des centres d’information de dépistage et de diagnostic des infections sexuellement transmissibles (CIDDIST), relève Le Figaro.

Pour savoir où faire un test, il est recommandé de consulter le site internet de Sida Info Service ou d’en parler à son médecin traitant.