Show des nouvelles technologies au Cameroun

Le Cameroun accueille ce vendredi et jusqu’à mardi son premier salon international sur les nouvelles technologies de l’information et de la communication.  » Yaoundé Net Com 2001″ a pour objectifs de promouvoir l’usage public et privé des NTIC et de créer un pôle régional d’attraction.

Le premier salon international camerounais sur les nouvelles technologies de l’information et de la communication débute ce vendredi au Palais des congrès de Yaoundé.  » Yaoundé Net Com 2001  » vise à promouvoir l’usage des NTIC auprès des particuliers et des entreprises, à sensibiliser les responsables publics sur la nécessité d’investir le secteur et à créer un centre d’attraction et de diffusion régional.

 » Le Mali, le Sénégal et la Côte d’Ivoire ont déjà leurs grands rendez-vous. Toute l’Afrique de l’Ouest a pris conscience de l’importance des NTIC, l’Afrique Centrale pas encore. « , explique Pierre Bouopda, responsable de l’organisation de l’événement, mandaté par la chambre de commerce, d’industrie et des mines du Cameroun.

Vulgariser les NTIC

La grande messe camerounaise des nouvelles technologies est ouverte à tous, et pour cause l’entrée en est gratuite. Pour les curieux, des activités découvertes,  » très concrètes « , illustreront l’utilité de la technologie, et chacun pourra visiter ou s’équiper à la grande expo-vente du salon. Opérateurs Télécoms, TV radio et Internet, sociétés de services et d’ingénierie informatique et distributeurs seront là pour se montrer et montrer leur savoir-faire.

 » Yaoundé Net Com « sera également l’occasion d’un concours de start-up africaines, dont le prix sera remis par le président de RFI. Les tables rondes des professionnels serviront de base au gouvernement camerounais pour lancer son programme de développement des NTIC dans le pays. Nous reviendrons demain, dans une interview, sur le Livre Blanc des conclusions de cette manifestation.