Sergueï Lavrov au Congo pour parler oléoduc et céréales avec Sassou N’Guesso

Sergueï Lavrov, diplomate russe
Sergueï Lavrov, chef de la diplomatie russe

Le chef de la diplomatie russe, Sergueï Lavrov, est arrivé au Congo Brazzaville, dimanche soir, deuxième étape de sa tournée africaine entamée en Egypte. Avec le Président congolais, le ministre russe des Affaires étrangères parlera oléoduc et céréales, entres autres sujets.

C’est hier dimanche vers 22h30 que l’avion transportant le chef de la diplomatie russe, Sergueï Lavrov, s’est posé sur le tarmac de l’aéroport international d’Ollombo. Le diplomate russe s’est ensuite rendu à Oyo, dans le Nord du Congo, fief du chef de l’État congolais, situé à 400 kilomètres de Brazzaville. Dans le cadre de sa tournée africaine, il est prévu, ce lundi 25 juillet 2022, des entretiens en tête-à-tête avec le dirigeant congolais.

Après avoir donné des assurances en Egypte, sur l’ouverture de couloirs sécurisés en vue de procéder à l’acheminement des céréales à partir des ports ukrainiens, suite à l’Accord de Turquie, Serguei Lavrov ouvre un autre chapitre au Congo. Si l’ambassadeur de Russie au Congo a précisé qu’il n’y a pas de conflit d’intérêt entre son pays et la France, il faut souligner que Moscou et Brazzaville sont sur un projet de construction d’un important oléoduc.

Sur un autre volet, les autorités congolaises ont augmenté de 120 milliards de FCFA l’enveloppe des importations de céréales, rappelle VOA Afrique. La Russie compte se mettre en pole position pour empocher une bonne partie de ce fonds destiné à l’acquisition de céréales et de farines. Surtout avec la mise en place de couloirs sécurisés de distribution de ces denrées.

Lire : Sergueï Lavrov est arrivé en Egypte, première étape d’une tournée en Afrique