Serena Williams conserve son titre à l’US Open et toise Federer

En battant Victoria Azarenka au terme d’une finale disputée de l’US Open, l’Américaine d’origine camerounaise, Serena Williams, a non seulement conservé son titre, elle a aussi décroché sa cinquième victoire à New York.

Serena Williams a battu hier dimanche, au Flushing Meadows, Victoria Azarenka. Les deux tenniswoumen avaient disputé la finale de cette compétition l’année dernière. L’Américaine d’origine camerounaise battait la Biélorusse (6-2, 2-6, 7-5).

Pour cette saison, il a fallu à la tenante du titre, Serena Williams, par ailleurs numéro un mondiale, de battre Li Na en deux sets (6-0, 6-3) pour faire face à Victoria Azarenka qui elle, est venue à bout de Flavia Pennetta (6-4, 6-2). Cette année encore, Serena Williams est passée sur sa victime de l’année dernière qu’elle a battue (7-5, 6-7 (6/8), 6-1), en 2h45. Quatorze ans après sa première victoire en Grand chelem, lors de l’US Open Edition 1999, l’Américaine d’origine camerounaise a remporté dimanche son 17e Majeur, à presque 32 ans. 17e Majeur qui la met sur un pied d’égalité avec celui qui détient le record de succès en Grand chelem chez les messieurs, le Suisse Roger Federer.

« Je ne me suis jamais sentie aussi bien. Je me sens en pleine forme, je peux jouer des tournois comme celui-là, en simple, double, avec des programmations difficiles. Je suis heureuse d’être la première à gagner à cet âge, c’est un honneur, j’ai gagné ce tournoi sur trois décennies, les années 90, 2000 et celle-là », a-t-elle confié après son beau sacre, avant de poursuivre en ces termes : « c’était fantastique de gagner à 17 ans, mais cette année, pour je ne sais quelle raison, je n’ai jamais pensé perdre ici, je savais que j’allais gagner. Quand j’avais 17 ans, j’ai saisi les opportunités qui se sont présentées ici et là, j’ai fait de bons coups et peu d’erreurs. Là, gagner à mon âge, c’est toujours un grand honneur parce que je ne sais pas si je gagnerai un autre Majeur, même si, bien sûr, j’espère », conclut-elle.

A rappeler que ce 17e Majeur la met en outre sur un pied d’égalité avec celui qui détient le record de succès en Grand chelem chez les messieurs, le Suisse Roger Federer.