Sénégal : Wade tempère son garde du corps pour saluer la foule

Le président sénégalais Abdoulaye Wade est prêt à tout pour un bain de foule. Et lorsque son garde du corps s’interpose entre lui et ses partisans, le chef de l’État n’hésite pas à lui signifier sa désapprobation en lui donnant un petit coup sur l’épaule.

Protéger le chef de l’État, oui. Mais sans malmener ses partisans. D’un petit geste ferme, Abdoulaye Wade fait passer le message à l’un de ses gardes. La scène s’est déroulée samedi dernier alors que le cortège présidentiel se dirigeait vers le stade de Bambey, dans la région de Diourbel (Ouest du Sénégal).