Sénégal : un mort à Kaolack, le ministre Ousmane Ngom chahuté

De nouveaux affrontements entre les forces de l’ordre et des opposants qui tentaient de manifester malgré l’interdiction ont fait au moins deux blessés à Dakar. Par ailleurs, un jeune, blessé hier, vendredi, lors d’une autre manifestation à Kaolack, pour protester contre la profanation d’une mosquée par la police (lire l’article) est décédé portant à 5 le nombre de morts depuis fin janvier rapporte l’AFP. Enfin, le ministre de l’Intérieur Ousmane Ngom qui s’était rendu à Tivaouane chez Serigne Mansour Sy, calife général de la confrérie des Tidianes, pour essayer de faire baisser la tension, a été très mal accueilli par les jeunes. Son véhicule a été saccagé et il est resté coincé chez le porte-parole du khalife des heures avant de pouvoir quitter les lieux sous forte escorte policière.