Sénégal : un gendarme tué dans l’attaque d’un bureau de Poste

Un gendarme sénégalais a été abattu au cours de l’attaque d’un bureau de Poste dans la partie orientale de ce pays d’Afrique de l’Ouest.

A Dakar,

Le commandant de la brigade de gendarmerie de Koumpentoum, dans la partie orientale du Sénégal, a été tué, dans la nuit de jeudi à vendredi, par des assaillants qui voulaient dévaliser le bureau de Poste de la localité. Le vigile de la structure serait blessé et se trouverait dans un état critique.

Tamsir Sané, gendarme d’une cinquantaine d’années, a été tué par les malfrats alors qu’il traquait ces derniers, opérant dans la région depuis quelque temps. Alors que les assaillants tentaient de mettre la main sur le butin de la Poste, le sieur Sané et ses éléments sont intervenus pour les en empêcher.

S’en suivit, relèvent des témoins, un échange nourri de coups de feu. Les assaillants, toujours selon des habitants de la localité, n’étaient point prêts à abandonner leur décision d’attaquer le bureau de Poste, poussant le commandant de la brigade à prendre sur lui des risques pour barrer la route aux bandits lourdement armés. Atteint par balle, Tamsir Sané succombera.

Cette attaque intervient seulement deux mois après celle perpétrée contre le bureau de Poste de Bakel (toujours dans la partie orientale du Sénégal frontalière avec le Mali), et qui avait coûté la vie à une personne; un agent du comité de veille, lui aussi touché par balle. Le ministre de la Défense, Me Sidiki Kaba, a laissé entendre que ses hommes traqueront les malfrats jusqu’au dernier, promettant de mettre la main sur le meurtrier et ses complices.