Sénégal : un Français ligoté puis égorgé

La commune de Ouakam (Dakar) a été le théâtre d’une découverte macabre ce lundi. François Gayard, un ressortissant français, âgé de 45 ans, a été retrouvé égorgé et ligoté dans son appartement. Le défunt serait victime de cambriolage dans un passé très récent. La gendarmerie a ouvert une enquête.

(De notre correspondant à Dakar)

Le corps sans vie d’un Français, répondant au nom de François Gayard, a été retrouvé, ligoté et égorgé chez lui, au quartier Mamelles lundi, un endroit réputé sécurisé avec la forte présence des camps militaires. Selon plusieurs témoins, c’est son fils âgé de 7 ans qui a découvert le corps de son père couvert d’un drap et baignant dans le sang. Ce Français, toujours d’après les témoins, fréquentait un restaurant très célèbre de la commune de Ouakam. Il avait envie de repartir en France et il préparait même dans ce sens les documents pour son fils. Mais des lenteurs seraient notés comme toujours au niveau de l’ambassade de France au Sénégal. L’homme serait aussi décrit de nature un peu brutal, une fois qu’il avait un peu forcé sur l’alcool. Selon toujours des témoins, « il n’a jamais eu un comportement agressif vis-à-vis des gens. Il était d’un commerce facile, agréable et ne vivait que pour son fils ».

Une situation qui a plongé, le quartier des Mamelles dans l’émoi et la tristesse. La gendarmerie a ouvert une enquête, depuis ce lundi en mettant en branle sa brigade de recherche pour retrouver les véritables coupables de ce crime. Selon d’autres informations distillées dans la presse en ligne, la semaine dernière, le défunt François Gayard s’est fait cambrioler par un groupe de malfaiteurs. Il avait été délesté de son téléviseur qu’il avait acheté le mois dernier ainsi que d’autres objets de valeur non encore retrouvé par la police.

La famille du défunt arrive ce mardi soir sur Dakar par un vol d’Air France pour s’enquérir davantage de la situation et tenter de comprendre sans doute, les raisons de cet assassinat.