Sénégal : un cyber-marabout pour sortir le village de l’isolement

Le saint homme de Sirmiang, lieu saint au Sénégal, a connecté son village sur le Net.

Il y a trois ans, rapporte le correspondant du Soleil, Mohamadou Sagne, les autorités se demandaient à haute voix comment sortir le village de Sirmang de l’isolement. Ce lieu saint de l’Islam à quelques encablures de la Gambie paraissait voué au plus redoutable des anonymats, rapporte en effet Mohamadou Sagne. Précisant :  » La décision d’organiser des comités locaux pour toutes les manifestations qui se déroulent (…) dans ce haut lieu de l’Islam était donc prise, sans aucun suivi cependant « .

C’était sans compter le pragmatisme et l’ouverture d’esprit du marabout de Sirmang, El Hadj Mame Ansou Niang. A peine l’Etat eut-il installé le téléphone et l’électricité dans ce village reculé que l’homme de Dieu et ses conseillers se sont empressés de se brancher sur la Toile.

Pour le correspondant du Soleil venu visiter les lieux lors de la 71e zarria (pèlerinage) annuelle de Sirmang, la surprise est de taille :  » Dans le bureau ouvert même dans le domicile du marabout que nous avons visité à l’occasion de la 71e édition de la zarria annuelle (…) c’est tout un arsenal de matériel de communication que nous avons trouvé « , s’exclame Mohamadou Sagne dans les colonnes de notre confrère sénégalais.

Ordinateurs, logiciels, fax

Ordinateurs, logiciels, fax, téléphones et antennes ont envahi le quotidien du saint homme.  » Cela nous sert de documentation très riche et variée qui nous aide beaucoup dans notre démarche (…) Et tout fonctionne normalement « , commente sobrement Serigne Mahdi Cissé, assistant de Mame Ansou Niang.

Outre l’intégralité de la presse nationale, les sites culturels et religieux ainsi que la liste électorale des dernières élections sont consultés avec l’assurance d’un Hacker outre-atlantique. Sortant du domicile de l’  » Hadj « , une autre surprise attend le correspondant local : une  » antenne parabolique de télévision qui permet de capter d’autres chaînes étrangères comme la TV Gambie d’à côté « …

Lien de cause à effet ? Quoi qu’il en soit les  » fidèles viennent de plus en plus nombreux à chaque manifestation religieuse. Et cela malgré l’état défectueux de la route Sokone-Karang, longue d’une quarantaine de kilomètres  » a constaté Mohamadou Sagne. Et d’ajouter :  » A Sirmiang, l’accès seul appelle l’homme à redimensionnement par rapport à son créateur « . En résumé : ce n’est pas parce que seule l’oeuvre d’Allah est parfaite qu’il faut se passer de Microsoft.