Sénégal : un Algérien arrêté à Dakar avec 131 perroquets dans ses valises

Un ressortissant algérien a été arrêté au Sénégal, alors qu’il tentait d’exporter 131 perroquets dans des conditions frauduleuses, sans compter qu’il mettait en péril la vie des animaux.

C’est en collaboration avec les services des Eaux et Forêts que les éléments de la Cellule Aéroportuaire Anti-Trafic ont débarqué d’un avion un ressortissant algérien. Au départ de Dakar, le présumé trafiquant d’oiseaux tentait d’exporter les 131 perroquets du Sénégal, à destination d’Alger. Les faits  ont eu lieu le 8 février 2020, à l’aéroport  international Blaise Diagne

Alors que leur transport nécessite une autorisation écrite délivrée par la Direction des Eaux et Forêts et dans des conditions de précaution particulière, le ressortissant algérien transportait les perroquets originaires du Sénégal dans deux très petites valises. Lesquelles valises devaient être placées  en soute. Les oiseaux étaient alors entassés, et beaucoup d’entre eux étaient mourants. Certains, selon les autorités, présentaient des mutilations.

Les services aéroportuaires ont nuitamment acheminé les oiseaux sur Dakar pour une bonne prise en charge avant de procéder à leur prochaine remise en liberté dans la nature. Pendant ce temps, le ressortissant algérien est soumis à une série d’interrogatoires pour tenter de voir s’il a pu bénéficier de l’aide de complices, ici au Sénégal ou ailleurs. L’homme encourt une peine de prison.