Sénégal-traque des biens mal acquis : la justice saisi 47 milliards d’une ex-sénatrice

Le procureur de la République a fait le bilan à mi-parcours de la traque contre l’ex-sénatrice du PDS Aida Ndiongue. Serigne Bassirou Guèye a déclaré que 47 milliards 675 millions FCfa ont été découverts par des enquêteurs dans sept coffres, des comptes bancaires et des sociétés appartenant à la femme d’affaires proche de l’ancien président de la république Abdoulaye Wade.

De notre correspondant à Dakar

L’enquête sur la fortune d’Aida Ndiongue a démarré le 7 janvier dernier, après plus d’une semaine de fouille. Le procureur de la République, Serigne Bassirou Guèye, est revenu avec des dizaines de milliards appartenant à la célèbre femme d’affaires. « A la date du 7 janvier 2014, nous avons constaté l’ouverture de sept coffres appartenant à Aïda Ndiongue ou à des sociétés qui sont sa propriété, ainsi que l’exploitation des dossiers bancaires qui sont en notre possession a montré que 23 milliards 400 millions FCfa lui appartenant étaient dans une institution financière de la place », a révélé Serigne Bassirou Guèye. Qui ajoute que « des bijoux d’une valeur estimative de trois milliards 500 millions FCfa ont été aussi retrouvés. Le 16 janvier (jeudi), un montant de huit milliards F Cfa a été trouvé dans une institution financière.

Des bijoux d’une valeur estimative de 12 milliards FCfa ont aussi été retrouvés. Il s’y ajoute une autre somme de 8 milliards qui a été saisie ». Poursuivant son propos, le procureur précise que c’est l’importance des flux financiers découverts qui les a poussés à creuser davantage. « A la suite d’une enquête de la Section de recherches de la gendarmerie, des personnes ont été arrêtées et placées, après saisine du juge d’instruction, sous mandat de dépôt», précise-t-il.

Euros et dollars.

L’autre face cachée de cette découverte se décline en billets en euros et en dollars découverts dans les cachettes de la dame d’affaire. Selon le procureur, « 250 000 euros (environ 163,7 millions FCfa) ont été retrouvés dans un coffre lui appartenant. De même que 2000 dollars (environ 10 millions FCfa) et des bijoux d’une valeur de 600 millions FCfa ». Il atteste que toutes ces preuves ont été saisies, photographiées et laissées sous la garde d’une institution financière de la place ». Cette traque a permis aux enquêteurs de retrouver plus de 47 milliards FCfa appartenant à Aida Ndiongue. « Avec ces 47 milliards 675 millions FCfa, une personne d’une longévité de 100 ans peut dépenser chaque jour la somme d’un million 300 mille F Cfa et on donnerait à chaque Sénégalais 3.600 F Cfa », d’après le procureur de la République.

Aida Ndiongue a été arrêtée le 17 décembre dernier pour faux, usage de faux et escroquerie dans les marchés du Plan Jaxaay, lesquels portaient sur 20,6 milliards FCfa pour la livraison de produits phytosanitaires destinés à la construction des logements sociaux dans la banlieue de Dakar de 2009.