Sénégal : Ouza met en garde les électeurs contre la corruption

Les Sénégalais se préparent pour le second tour des élections présidentielles prévues le 18 mars qui opposera Abdoulaye Wade et Macky Sall. Des artistes engagés tels que le célèbre chanteur Ouza Diallo mettent en garde contre certains politiques qui n’hésitent pas à acheter les votes des électeurs.

« Voter est un devoir citoyen ! Non à la corruption ! » Tel est le message que l’on peut écouter dans la nouvelle chanson du célèbre chanteur sénégalais Ouza. Dans son nouveau titre intitulé « Vote », il appelle les Sénégalais à se méfier des hommes politiques qui leur proposent de l’argent, des biens matériels ou encore des denrées alimentaires en échange de leurs votes. Le refrain (en wolof) : « Si les politiciens te donnent de l’argent pour que tu votes pour eux refuse ! Vote pour le bien de ton pays ! »

« Réveille-toi ! Il est l’heure d’aller voter ! »

L’artiste illustre parfaitement cette triste réalité dans le clip. On y voit des électeurs échanger leurs cartes électorales dans des bureaux de vote contre des billets d’argents. Dans son clip, Ouza joue d’ailleurs l’une de ces scènes. Un responsable d’un parti politique lui propose de l’argent contre son vote mais il décline l’offre. Il incite les électeurs à faire de même.

Le chanteur encourage vivement ses concitoyens à se rendre aux urnes. A la fin du clip, on voit un jeune homme allongé sur son lit et se faire réveiller par sa mère qui le pousse à aller voter : « Réveille-toi ! Il est l’heure d’aller voter ! », lui dit-elle. Au premier tour, la mobilisation des électeurs n’a été que de 51,7%. Qu’en sera-t-il au deuxième tour ?

« Vote », le clip de Ouza

Lire aussi :

 [Sénégal : Macky Sall promet la « rupture »

 >http://www.afrik.com/article24963.html]

 Sénégal : Résultats du premier tour de l’élection présidentielle