Sénégal, Meurtre du gendarme Sané : 7 membres du gang arrêtés

Illustration

Au Sénégal sept personnes, membres du commando ayant mis fin aux jours du commandant de la Brigade de gendarmerie de Koupentoum, ont été arrêtées.

A Dakar,

Après un semaine de traque sans relâche, les forces de sécurité sénégalaises ont réussi à mettre la main sur sept membres présumés du commando, qui a voulu braquer le bureau de Poste de Koumpentoum (partie orientale), et qui a mis fin aux jours du commandant de brigade, l’Adjudant-major Tamsir Sané. Le chef de gang, Idrissa Sow aliais Peulh bou rafète, fait partie des personnes appréhendées.

Ils étaient au total dix-neuf personnes à avoir été interpellées par les éléments de la gendarmerie nationale, qui patrouillaient dans la zone où était tombé le gendarme Tamsir Sané, en cherchant à empêcher le cambriolage d’un bureau de la Poste. Les faits ont eu lieu durant la nuit du jeudi 25 au vendredi 26 juillet dernier. Suite à accrochage avec les malfaiteurs, le gendarme Sané a reçu une balle dans la tête.

Ces arrestations surviennent à peine 24 heures après que le chef de l’Etat du Sénégal, Macky Sall, ait enjoint le ministre de l’Intérieur, Aly Ngouille Ndiaye et son homologue de la Défense, Me Sidiki Kaba, de mettre en oeuvre tous les moyens, afin de retrouver, dans les plus brefs délais, les assassins du gendarme et les traduire devant la justice.