Sénégal : Me Wade charge Macky Sall

L’ancien Président du Sénégal, Me Abdoulaye Wade, a tiré à boulets rouges sur l’actuel chef de l’Etat, Macky Sall, qu’il compare aux « Présidents fascistes ».

Il est certes en retraite en France depuis qu’il a perdu le pouvoir en 2012, mais l’ancien Président du Sénégal, Me Abdoulaye Wade, s’intéresse de très près à ce qui se passe au pays de la Teranga. Non content des pratiques du régime actuel, le pape du Sopi a tiré à boulets rouges sur l’actuel chef de l’Etat, Macky Sall, qu’il compare aux « présidents fascistes ».

Selon Koaci, Me Wade a adressé une correspondance à ses lieutenants, leurs informant d’une victoire qu’ils viennent de remporter concernant l’affaire Karim Wade. « Le Centre international pour le règlement des différends relatifs aux investissements dans une décision dans l’affaire Sénégal contre Bibo Bourgi vient de donner raison à Karim dans la mesure où il établit que les sociétés AHS appartiennent exclusivement à Bibo Bourgi et à son frère Abdoukhalil Bourgi », a indiqué Me Wade dans sa correspondance.

« C’est tout l’échafaudage de Macky Sall qui s’écroule du sommet des arrêts de la Cour Suprême à l’instruction de la Commission d’instruction de la CREI », souligne l’ancien Président pour qui, « cette dernière décision veut tout simplement dire que concernant Karim il n’y a pas d’enrichissement et encore moins d’enrichissement illicite ». Visiblement remonté contre son successeur, Me jette un gros pavé dans le jardin de Macky Sall. « Il est rare de trouver dans les annales, même chez les présidents fascistes , l’extension des pratiques aussi anti-démocratiques à l’emprisonnement du président des étudiants et celui des Jeunes d’un Parti », charge Me Wade.

Pour conclure, Me Abdoulaye Wade demander au Secrétaire général adjoint du Parti démocratique sénégalais d’organiser une « Journée de la Démocratie et de la Liberté » au Sénégal.