Sénégal-Mauritanie : les deux présidents condamnent l’occupation du Nord-Mali

Le président sénégalais Macky Sall s’est rendu ce lundi pour la première fois depuis son élection en Mauritanie. Au cours de cette visite officielle, qui intervient une semaine seulement après la fusillade qui a coûté la vie à 16 membres de la secte de Dawa dont 9 Mauritaniens tués par l’armée malienne, le chef d’Etat du Sénégal et son homologue, Mohamed Ould Abdel Aziz, ont tous deux condamné l’occupation du Nord-Mali par les islamistes. « Nous estimons que si des factions maliennes veulent s’engager sur la voie du dialogue, nous les encourageons. Mais pour celles qui choisissent la voie du terrorisme et de la partition du Mali, ils feront face aux conséquences de leurs choix », a déclaré à la presse Macky Sall. Le Sénégal et la Mauritanie se sont mis d’accord pour renforcer la coopération entre leurs deux pays « afin de prévenir et de lutter plus efficacement contre la criminalité transfrontalière organisée sous toutes ses formes, notamment le terrorisme », précise l’AFP.