Sénégal, Maroc : Macky Sall encense puis tacle Mohammed VI

Macky Sall et Mohammed VI

Présent au Maroc où il reçoit une distinction, le président de la République du Sénégal, Macky Sall, après avoir encensé le roi Mohammed VI a taclé le souverain. Explications.

Alors qu’il est actuellement à Tanger, pour participer à la douzième édition du Forum international MEDays, dont les travaux se poursuivent jusqu’au 16 novembre, le président de la République du Sénégal s’est félicité de la relation historique entre Rabat et Dakar, ainsi qu’avec les pays d’Afrique. Macky Sall, selon la presse marocaine, a qualifié le roi Mohammed VI de « champion de l’unité africaine » et de « champion de la coopération interafricaine ».

Louant les efforts de Mohammed VI et sa vision stratégique pour développer la dimension africaine du Maroc, le dirigeant sénégalais, qui a indiqué que Rabat et Dakar tentent « de maintenir ensemble cette tradition pour que les échanges et le développement soient au rendez-vous », a insisté que la démarche du roi Mohammed VI a, depuis toujours, été « de redonner au Maroc sa vocation naturelle d’être africain ».

A lire : Sénégal, Maroc : Macky Sall en rogne contre Mohammed VI ?

Abordant la question de sa présence au Forum MEDays, organisé par l’Institut Amadeus, Macky Sall a déclaré que « l’Institut m’a fait l’honneur de me donner le Grand Prix MEDays cette année, et c’est donc avec humilité et surtout avec plaisir que je viens prendre part à cette douzième édition, qui permettra au Maroc de montrer encore une fois, à travers le rôle qu’il joue en Afrique et dans le monde, que c’est une terre de dialogue et de concertation ».

Le Président sénégalais ne s’est pas arrêté en si bon chemin, insistant sur l’importance de ce forum annuel, « pour créer la confiance entre les citoyens et entre les pays ». Mieux, pour le dirigeant ouest-africain, « entraîner les populations et les citoyens vers une reprise de confiance, une confiance en soi mais aussi en un dialogue avec les Etats », doit faire partie des priorités de ce forum. Macky Sall, toujours selon les journaux marocains, s’est également dit convaincu que « les Etats doivent, en même temps, avoir comme souci principal de veiller sur l’équité et sur les conditions de vie des populations ».

A lire : Dernier hommage à Ismaila Faye, le Sénégalais tué au Maroc

Cette sortie du Président Macky Sall intervient au moment où des ressortissants sénégalais sont régulièrement exécutés au Maroc, au point qu’ils ne se sentent plus en sécurité au royaume. Parallèlement, les Marocains, à l’image de l’ancien souverain Mohamed V qui a une rue qui porte son nom à Dakar, sont traités comme des… rois au Sénégal qui regorge de ressortissants de ce pays d’Afrique du Nord, qui évoluent notamment dans le commerce, à Dakar comme en régions, ou dans les universités sénégalaises et autres hôpitaux du pays de la Téranga. Là où les Marocains sont en confiance au Sénégal, les Sénégalais perdent de plus en plus cette confiance envers leurs pairs marocains.

Et c’est justement sur cette question de confiance que le Forum MEDays, rendez-vous annuel, organisé sous le haut patronage du roi Mohammed VI, auquel prennent part 4 500 participants et opérateurs économiques venant de plus de 80 pays, ouvre les débats avec comme thème : la « Crise globale de confiance : faire face aux incertitudes et à la subversion ». Et il a été rappelé que du 13 au 16 novembre, les intervenants, venus de divers pays, débattront de plusieurs questions ayant trait aux enjeux de l’actualité internationale et d’enjeux géopolitiques. Une patate chaude ainsi remise par Macky Sall à Mohammed VI, appelé à « avoir comme souci principal de veiller sur l’équité et sur les conditions de vie des populations ». Quelle que soit leur origine.

A lire : Meurtre d’un Sénégalais au Maroc : deux personnes interpellées