Sénégal : Macky Sall met fin à la pagaille au Palais

Le Président du Sénégal a sorti une batterie de mesures sur le nouveau fonctionnement au palais présidentiel. Depuis vendredi, la présence des agents au palais obéit à une note de service qui stipule des critères très stricts.

A Dakar,

Macky Sall, a édicté de nouvelles règles de conduite au palais présidentiel depuis vendredi 23 octobre 2015. Selon le journal sénégalais L’Observateur, tout ou presque change au Palais. Depuis le pointage électronique des agents à l’entrée comme à la sortie, à l’installation de cameras de surveillance, en passant par l’interdiction de l’errance dans les couloirs du Palais, c’est toute une nouvelle règlementation qui régit désormais l’institution.

Pointage électronique obligatoire pour les agents

Dans sa volonté de « donner suite effective à son attachement au respect strict des horaires de travail (…) et trouver une corrélation réelle entre l’allocation des heures supplémentaires et le temps effectif de travail au-delà des heures conventionnelles du service administratif », le chef de l’Etat du Sénégal a décidé de mettre en place un système de contrôle des agents qui sont en service au palais présidentiel en donnant des instructions pour la mise en place d’un système de « pointage électronique obligatoire et de contrôle des retards, des absences et du temps de présence effectif ».

Audiences et visites réglementées

Dans le cadre de cette note, le cabinet du Président a pris de nouvelles dispositions par rapport aux audiences et visites qui dépendent désormais du rang. Pour Macky Sall, « les audiences tous azimuts et de toute nature ont toujours été le prétexte d’une saturation de l’espace présidentiel ». Désormais, les ministres-conseillers n’ont droit qu’à deux jours d’audience dans la semaine, notamment le mardi et le jeudi. Pour leur part, les conseillers spéciaux, les conseillers techniques et chargés de mission du Président Sall ont deux jours d’audience aussi : mardi et vendredi. Les audiences doivent s’achever à 13h30 le matin et 17h30 l’après-midi.

L’Observateur précise que la note de service à cet effet est claire : « aucune audience ni visite n’est admise pour cette catégorie, les lundi et mercredi, sauf dérogation spéciale expresse délivrée par le directeur de Cabinet du chef de l’Etat ou le Secrétaire général de la Présidence ».

Pas d’errance dans le couloirs du Palais

La note de service indique que le Président Macky Sall tient à « la quiétude, à la sérénité et à l’ordre dans l’institution ». Ainsi, le chef de l’Etat « proscrit d’errer dans les couloirs et autres espaces de la Présidence ou d’y tenir palabre sans raison pertinente ». Aux agents en service à la Présidence, il recommande « de rester dans les bureaux durant les heures de service, sauf des exigences inhérentes à leurs charges, justifient les déplacements d’un espace quelconque vers un autre ». Et Macky Sall de mettre en garde : « tous les couloirs et espaces divers de la Présidence (exceptés les bureaux) sont dotés d’un dispositif de surveillance de sorte que tous les mouvements au sein de l’espace présidentiel sont quotidiennement consignés et appréciés ». Un homme averti…