Sénégal, Macky Sall : « Il n’est pas prouvé que la jeunesse est totalement protégée contre le Coronavirus »

Le Président du Sénégal, Macky Sall

Après avoir prié chez lui, à Mermoz, le président de la République sénégalaise, Macky Sall, a adressé un message dans lequel il insiste sur le rôle qui doit être celui des jeunes dans la limitation de la propagation du virus.

« Je présente mes meilleurs vœux à l’ensemble de nos compatriotes, d’ici et de la Diaspora, mais également à la Ouma islamique, toute entière. Je prie pour le repos de l’âme de nos disparus et surtout souhaite un prompt rétablissement à nos malades qui sont dans les établissements de santé ou dans leurs domiciles », commence par dire Macky Sall qui ne peut s’empêcher de penser au corps médical. « Je voudrais saisir l’occasion pour remercier le corps médical qui, dans ce contexte très particulier, n’a jamais cessé d’être au chevet des malades », reconnait-il.

Cependant, la principale cible du Président sénégalais est, incontestablement, les jeunes. « Je voudrais surtout donner un message, puisque cette Tabaski, je la vis pleinement dans le cadre du Coronavirus, aux jeunes. Comme nous le constatons, ces dernières semaines, le nombre de victimes a augmenté sensiblement. Et si vous regardez bien, ceux qui ont été le plus touchés sont les personnes âgées. Par conséquent, la jeunesse a un rôle essentiel dans cela. Parce qu’elle peut penser qu’elle est totalement protégée contre la maladie, ce qui n’est pas prouvé. Mais elle doit protéger les parents et les personnes âgées qui sont à la maison. Donc, il faut absolument le respect des gestes-barrière », conseille Macky Sall.

« Aujourd’hui, il n’y a pas encore de médicament. La seule solution qui peut aider à freiner la propagation de la maladie, c’est le respect des gestes-barrière. Et principalement, le port correct des masques. C’est aussi la distanciation physique », explique le gardien de la Constitution.