Sénégal : Macky Sall en Casamance, le PSE sur orbite

arrivee_l_aeroport_de_ziguinchor_4_.jpg

Le Président sénégalais Macky Sall est en Casamance, dans le sud du pays, et y restera pendant une semaine. Il est attendu dans plusieurs grandes villes de la région : Sedhiou, Kolda, Ziguinchor, pour rencontrer les populations certes, mais surtout poser les premiers jalons du plan Sénégal Emergent. Une tournée avant tout économique pour mettre en œuvre le développement de la région, qui était censée être le grenier du Sénégal.

A Dakar,

arrivee_l_aeroport_de_ziguinchor_4_.jpg Macky Sall est en Casamance depuis jeudi jusqu’au 26 février ! Cette visite est sous les projecteurs de tous les médias du pays de la Téranga. Le Président sénégalais a été accueilli en grande pompe dans la région du sud du Sénégal, en témoignent les photos et vidéos qui circulent depuis son arrivée dans la presse et télévision sénégalaise. Arrivée jeudi matin, à 10h30, à l’aéroport de Ziguinchor, il a été reçu d’abord par des officiels et par des responsables politiques de la région. Le dirigeant sénégalais a ensuite été accompagné par une foule en liesse jusqu’au port de Ziguinchor, où il a fièrement présenté les nombreux projets de développement de la ville, de la Casamance en général.

Ziguinchor bien lotie

arrivee_au_port_de_ziguinchor_3.jpg Un des faits marquants de son arrivé à Ziguinchor, l’inauguration de deux grands navires : Aguene et Diambogne ainsi qu’un complexe frigorifique d’une capacité de 2 000 tonnes. « Désormais, Aguene et Diambogne réunis arrivent à bon port !», a déclaré Macky Sall dans son discours. « D’une capacité de 200 passagers et 13 camions de 35 tonnes de charge chacun, ces deux navires participent à nos efforts de désenclavement de la région naturelle de Casamance et offre une desserte plus en profondeur des terroirs sud de notre pays, a déclaré le Président. Au total, ces investissements destinés à l’amélioration des services de transport maritime ont été financés pour près de 48 millions de Dollars, par le Fonds Coréen de Coopération pour le Développement Economique de la Korean-Eximbank ».

inauguration_des_deux_navires.jpg Un financement qui a permis, outre l’acquisition des deux navires, la construction des infrastructures portuaires de Ndakhonga à Foundiougne, disposant d’une gare maritime moderne équipée, dont les travaux seront achevés le 31 mars 2015, selon Macky Sall. Autre projet qu’il a promis aux Casamançais, la réalisation à Ziguinchor d’un complexe frigorifique d’une capacité de 2 000 tonnes pour le conditionnement et la conservation des fruits et des produits de la pêche. Un projet ferroviaire va aussi être mis sur pied, a-t-il promis. « Nous disposons à présent de l’étude de faisabilité du projet de chemin de fer Ziguinchor- Tambacounda-Dakar, estimé à 506 millions de dollars. C’est un important projet qui permettra l’interconnexion des régions Sud, Est, Ouest et du Centre, en facilitant en même temps l’intégration avec les pays de la sous-région et l’exploitation de notre potentiel minier et agro-pastoral », souligne le Président sénégalais.

inauguration_du_complexe_frigorifique.jpg La ville de Ziguinchor a particulièrement était bien dotée dans les projets de développement de la région casamançaise car un nouvel hôpital, L’hôpital de la paix, y a été construit. Le chef de l’État l’a officiellement inauguré vendredi, soulignant qu’il a été construit entièrement sur investissement propre de l’Etat du Sénégal. Il est d’une capacité de cent vingt lits, l’hôpital qui abrite plusieurs spécialités chirurgicales et médicales, a commencé ses activités le 22 avril 2014.

Vers la Présidentielle de 2017 ?

visite_des_navires_1_.jpg Il faut dire que la visite est symbolique pour les populations de la Casamance qui ont longtemps accusé le pouvoir central à Dakar de les avoir abandonné à leur sort. D’où en partie la naissance en 1982 de la rébellion du Mouvement des forces démocratiques de Casamance (MFDC), qui à ce jour n’a toujours pas signé un accord de paix définitif avec le pouvoir pour mettre fin au conflit. « Le Président veut poser des actes concrets pour le développement de la région de Casamance dans le cadre du plan Sénégal Emergent. Le but est de désengorger la région, construire des infrastructures, pour la désenclaver », assure cette conseillère du Président sénégalais.

visite_des_navires_3_.jpg Pour de nombreux observateurs du pays de la Téranga, cette initiative est avant tout politique car Macky Sall est déjà en campagne pour la Présidentielle de 2017. « Il est donc tout à fait normal qu’il pose les premières pierres de ses promesses en Casamance », assure cet observateur. « Ce n’est pas une opération de communication car nous comptons institutionnaliser les visites du Président en Casamance. Il va s’y rendre régulièrement désormais, ce qui lui permettra d’aller à la rencontre des populations et d’être au plus proche de leurs attentes » , assure de son côté cette proche de la Présidence. visite_des_navires_4.jpg