Sénégal : les Jeux olympiques de la jeunesse de Dakar reportés à 2026

D’un commun accord, le Sénégal et le Comité international olympique (CIO) ont décidé, de reporter, à 2026, les Jeux olympiques de la jeunesse initialement prévus à Dakar en 2022.

C’est la commission exécutive du CIO, qui, ce mercredi 15 juillet 2020, a approuvé l’accord, qui sera soumis à la Session du CIO, le vendredi 17 juillet 2020, , pour ratification.

« La proposition du président Macky Sall a en effet été favorablement accueillie par Thomas Bach, président du CIO, à l’issue d’échanges approfondis sur le sujet. Ce report répond à l’exigence de responsabilité et au souci d’efficacité que commandent les circonstances actuelles ».

« Le report de Dakar 2022 permet au CIO, aux Comités Nationaux Olympiques (CNO) et aux Fédérations Internationales (FI) de mieux planifier leurs activités, fortement affectées par le report des Jeux Olympiques de Tokyo 2020, les reports ultérieurs des grandes compétitions sportives internationales ainsi que les conséquences opérationnelles et financières de la crise sanitaire mondiale », a indiqué le CIO, dans un communiqué.

Sur le site du Comité, il a par ailleurs été précisé que « les deux dirigeants, qui se félicitent des avancées réalisées, ont d’une même voix renouvelé leur confiance au président du comité d’organisation de Dakar 2022, Mamadou Diagna Ndiaye, membre du CIO au Sénégal, et restent pleinement déterminés à faire de ces Jeux Olympiques de la Jeunesse, première compétition olympique en Afrique, une réussite pleine et entière ».

Conscients que pour de nombreux jeunes athlètes, cette nouvelle sera décevante, le CIO en appelle ) la « compréhension. Cet accord reflète l’ampleur des défis opérationnels auxquels le CIO, les CNO et les FI doivent faire face à la suite du report des Jeux Olympiques de Tokyo 2020 ».

Pour permettre de « conserver les objectifs de cette composante très importante et très appréciée des JOJ, lors des nombreuses manifestations organisées jusqu’en 2026, en particulier dans le cadre des Jeux continentaux de la jeunesse », le CIO assure qu’il continuera « d’offrir à toutes les Fédérations Internationales et Associations continentales de CNO l’intégralité du contenu des programmes éducatifs des Jeux Olympiques de la Jeunesse (JOJ) ».