Sénégal : les émeutes reprennent, Macky Sall écourte son séjour aux Etats?Unis

Depuis deux semaines exactement, la région de Dakar est secouée par une pénurie d’eau potable. Une situation qui a poussé une partie de la population à descendre dans la rue pour dénoncer ces manquements. Le Président Macky Sall, présentement aux USA, a décidé d’écourter son voyage pour venir face à cette situation inquiétante.

(De notre correspondant à Dakar)

En effet, depuis le jeudi dernier, la région de Dakar est privée d’eau potable. Poussant des centaines de milliers de personnes à la recherche de ce liquide précieux dans les villes les plus proches de la capitale. La Sénégalaise des Eaux (SDE) explique cette rupture est liée à une panne survenue à la station de Keur Momar Sarr, région de Louga (centre). Depuis lors, la situation n’a pas évolué dans la capitale, malgré le défilé des autorités sénégalaise, y compris le Premier ministre Aminata Touré. Ce non-retour de l’eau dans les ménages, a poussé des centaines de personnes à manifester depuis hier leur colère. Des émeutes qui ont donc éclaté dans Dakar, avec des jeunes qui ont mis le feu dans la capitale sénégalaise, poussant les forces de l’ordre à les disperser avec des grenades lacrymogènes. Suite à ces incidents, un communiqué de la Présidence envoyé à Afrik.com à Dakar, révèle que le Président Macky Sall a décidé d’écourter son séjourné aux Etats-Unis pour s’enquérir de la situation. « En raison de la situation difficile que vivent les populations, consécutive à l’interruption de l’alimentation de la capitale en eau et face aux conséquences des inondations, le président de la République du Sénégal, Macky Sall, a décidé d’écourter le séjour qu’il effectue aux Etats-Unis, dans le cadre de la 68ème Assemblée générale des Nations Unies, pour rentrer à Dakar ».

Des sanctions en vue

Selon toujours ce communiqué de la présidence de la République, le chef de l’Etat sénégalais quittera New York mercredi, après son adresse à l’Assemblée générale, pour regagner Dakar. Il présidera la réunion du Conseil des ministres, convoquée le jeudi 26 septembre 2013. A l’issue de cette réunion gouvernementale, le président de la République Macky Sall pourrait sanctionner les principaux responsables de la gestion de l’eau au Sénégal. D’ailleurs le Premier ministre Aminata Touré avait annoncé les couleurs d’une sanction, le mardi, lors de son déplacement à Keur Momar Sarr, le site de l’usine de traitement des eaux où la conduite défectueuse est en réparation. « Ce que je veux dire, c’est ce que cela ne passera pas comme cela. Nous situerons toutes les responsabilités parce que ce n’est pas du tout normal. Rester des jours et des jours avec des quartiers entiers de Dakar sans eaux, ce n’est pas normal » menace la patronne du gouvernement sénégalais.