Sénégal : le port autonome de Dakar libéré de sa cargaison de nitrate d’ammonium


Lecture 2 min.
Port-autonome-de-Dakar-1
Port-autonome-de-Dakar-1

Au Sénégal, le port autonome de Dakar vient d’être débarrassé de la totalité des 3 050 tonnes de nitrate d’ammonium qui y étaient conservées. Au grand soulagement de la population sénégalaise en général, et dakaroise en particulier.

Depuis l’explosion meurtrière et dévastatrice provoquée, le 4 août dernier, au port de Beyrouth par un stock de 2 750 tonnes de nitrate d’ammonium, la population sénégalaise était devenue très inquiète d’apprendre qu’une quantité beaucoup plus importante de cette substance dangereuse dormait au Port autonome de Dakar. En effet, 3 050 tonnes de nitrate d’ammonium destinées au Mali étaient stockées dans ce port.

Après le drame de Beyrouth, le propriétaire de cette cargaison avait été sommé par le Président Macky Sall en personne d’enlever au plus vite sa marchandise. C’est ce qui vient d’être fait puisque la totalité des 3 050 tonnes de nitrate d’ammonium a quitté le sol sénégalais pour le Mali dont le ministre des Transports a précisé que le produit était destiné à des sociétés minières de son pays. La population sénégalaise, pour sa part, ne peut que se sentir soulagée de cette évacuation du dangereux produit de son territoire.

Toutefois, ce n’est pas la première fois que cette substance, à destination du Mali, transite par le port de Dakar. En 2019 déjà, plus de 21 000 tonnes de nitrate d’ammonium avaient échoué au Mali via le Port autonome de Dakar, en silence.
C’est l’explosion de Beyrouth qui a privé de vie 190 personnes, blessé 6 000 autres et dévasté une bonne partie de la capitale libanaise, qui a amené ce sujet au-devant de l’actualité et attirer l’attention des autorités sénégalaises sur les précautions supplémentaires à prendre concernant ce produit extrêmement dangereux.


Suivez Afrik.com sur Google News Newsletter