Sénégal : le navire russe a versé 900 000 euros avant d’être relâché

Le Sénégal a obtenu le paiement de plus de 900.000 euros par l’armateur d’un bateau russe accusé de pêche illégale dans ses eaux, relâché après près de trois semaines sous séquestre à Dakar. Les professionnels de la pêche au Sénégal ont salué le compromis passé entre les deux parties. L’Oleg Neydanov, le nom du bateau russe de 120 mètres de long, avait été arraisonné le 4 janvier dans les eaux sénégalaises vers la frontière avec la Guinée-Bissau (sud du pays), puis escorté par l’armée jusqu’au port de Dakar où il avait été, depuis, placé sous séquestre dans une zone militaire.