Sénégal : le frère du Président Macky Sall traduit en justice

Le maire de Guédiawaye, banlieue du Sénégal, Aliou Sall doit faire face ce jeudi aux juges du tribunal du travail. Il fait l’objet d’une plainte pour licenciement abusif.

Aliou Sall, le frère du président de la République du Sénégal, Macky Sall, se trouve en mauvaise posture. En effet, Aliou Sall qui est aussi maire de Guédiawaye, se retrouve face à la justice, ce jeudi. Plus de 45 agents de la mairie de Guédiawaye ont porté plainte contre lui pour licenciement abusif.

Ces ex-travailleurs municipaux avaient été recrutés par l’ex-maire Cheikh Sarr. Selon le journal Enquête, ces travailleurs se disent prêts à en découdre avec le frère du chef de l’Etat. Pour eux, pas question que Aliou Sall les envoie au chômage. Ils ont des bouches à nourrir, ce sont des chefs de famille.

Ces agents sont des volontaires de la ville de Guédiawaye, qui avaient en charge, sous l’ex-maire Cheikh Sarr, de sécuriser certains lieux et édifices publics. A l’origine, ils étaient au nombre de 80. Ils ont été licenciés dès l’arrivée d’Aliou Sall à la mairie de Guédiawaye, avec une indemnité de 12 millions de FCFA.

Aliou Sall a été élu maire de la ville de Guédiawaye en recueillant dès le premier tour 69 des 80 voix qui étaient en jeu. Il a été préféré à Bamba Kane et au maire sortant Cheikh Sarr qui ont obtenu respectivement 6 et 4 voix. Aliou Sall était la tête de liste majoritaire de la coalition Benno Bokk Yaakaar (BBY, mouvance présidentielle) aux dernières élections locales.