Sénégal : le Covid-19 baisse la croissance économique de 6,8 à moins de 3%

Le Président du Sénégal, Macky Sall

Au-delà de l’impact sur la santé des populations, le Coronavirus va infecter tous les circuits économiques du Sénégal, notamment le tourisme, l’hôtellerie, la restauration, les transports, le commerce, etc. Dans son message à la nation du 3 avril 2020, le Président Macky Sall prédit la baisse de la croissance économique, allant de 6,8 à moins de 3%

Au-delà de la vie des populations qu’il a mise en jeu, le coronavirus risque d’anéantir tous les espoirs d’émergence, à travers l’infection de tous les secteurs économiques. Les prévisions laissent en tout cas présager le pire économique, comme en atteste l’annonce faite par le Président Macky Sall, à l’occasion de son message à la nation du 3 avril 2020, à la veille de la célébration de l’accession du pays à la souveraineté internationale. Selon le Président Macky Sall, des secteurs économiques névralgiques comme le tourisme, l’hôtellerie, la restauration, les transports, le commerce, la culture, les bâtiments et travaux publics, entre autres, sont durement affectés. Et fort de ce constat, il prédit une baisse brutale de la croissance du pays, allant de 6,8 à moins de 3%.

Mais en attendant, il a annoncé des mesures pour assurer la sauvegarde de la stabilité macroéconomique et financière, à travers un soutien au secteur privé. L’objectif est, entre autres, de maintenir les emplois à travers un programme d’injection de liquidités assorti de mesures fiscales et douanières. Dans ce cadre, il a annoncé une batterie de mesures comme le déblocage d’une enveloppe globale de 302 milliards de Fcfa, pour apurer la dette due par l’Etat, à ses différents fournisseurs. Il s’y ajoute un autre montant de 100 milliards de Fcfa, pour accompagner des secteurs comme les transports, l’hôtellerie mais également l’agriculture.

« De même, en rapport avec le secteur financier, l’Etat mettra en place un mécanisme de financement à hauteur de 200 milliards, accessible aux entreprises affectées, selon une procédure allégée », a par ailleurs souligné le Président Macky Sall. Pour mieux préserver les intérêts des travailleurs, il promet que « des remises et suspensions d’impôts seront accordées aux entreprises qui s’engageront à maintenir leurs travailleurs en activité pour la durée de la crise, ou à payer plus de 70% du salaire des employés mis en chômage technique pendant cette période ».

À ce jour, le Sénégal a enregistré 219 cas positifs au coronavirus dont 2 décédés, 72 guéris, 1 cas évacué à l’étranger et encore 144 sous traitement. C’est suite à la situation du 4 avril 2020, qui fait état de 177 tests effectués dont 12 positifs. Il s’agit d’un cas importé, de 10 contacts suivis par les services du ministère et d’un cas issu de la transmission communautaire. Ledit bilan journalier fait également état de 6 patients hospitalisés, contrôlés négatifs et donc déclarés guéris. Pour la première fois de son histoire, le Sénégal a été privé, par le Covid-19, de festivités du 4 avril, marquant son accession à l’indépendance. Devant la gravité de l’heure, liée à la crise sanitaire, la célébration s’est résumée en une prise d’armes à la présidence de la République;