Sénégal : l’Uemoa commandite des audits contre des figures du régime Wade

Apres l’actuel gouvernement c’est au tour de l’union économique monétaire Ouest-africaine (UEMOA) d’auditer ses investissements au Sénégal sous le régime de l’ancien président Abdoulaye Wade, estimés à plus 2,5 milliards de francs Cfa pour la construction de forages. Le président de l’UEMOA Hadjibou Soumaré à l’intention d’envoyer la Cour des comptes à Dakar pour entendre certains ministres et directeurs généraux.

Le président de la commission de l’Uemoa, Cheikh Hadjibou Soumaré, a commandité des audits sur les 2,5 milliards de francs Cfa investis au Sénégal pour la construction de forages. Un programme de réalisation de 300 forages qui a été confié à l’Agence d’exécution des travaux d’intérêts publics (Agetip), dont il subsiste certaines zones d’ombre dans la réalisation des infrastructures selon le quotidien l’Obs.

L’Agence française de développement (Afd) a mis à la disposition de l’Union, une subvention d’un montant de soixante millions d’euros (environ 4 milliards de Fcfa) en vue de financer des projets du Fonds d’aide à l’intégration régionale (Fair) et du Programme économique régional (Per) réalisables à partir de 2007, dont le « Programme d’hydraulique villageoise du Sénégal », bénéficiant d’un financement s’élevant à 2 593 479 000 FCfa.

Les ministres et directeurs généraux visés

Cependant, selon Seneweb, la Cour des comptes qui a une mission de contrôle de la gestion financière des Organes de I’Uemoa a lancé un appel d’offres pour le recrutement d’un ingénieur hydrogéologue où hydraulicien pour mener à bien l’enquête. Et l’argent de l’Agence française de développement a été encaissé par l’ex-ministre de l’Economie et des Finances, Abdoulaye Diop et la réalisation du projet, sous la supervision de l’ex-ministre en charge de l’Hydraulique Adama Sall, sans oublier le Directeur général de l’Agetip, Moussa Diarra. A l’époque, les fonds ont été mis à la disposition de Soumaïla Cissé prédécesseur d’Adjibou Soumaré. Ces personnalités proches de l’ancien président de la république Abdoulaye Wade seront entendues pendant les audits

L’Uemoa, mentionne dans son appel d’offres que « la mission de contrôle est prévue pour être exécutée dans le courant des mois d’octobre et novembre 2013. Elle se déroulera sur une période de douze jours continus et comprendra trois phases : une phase de collecte des documents à Dakar auprès des services techniques compétents, notamment la Direction générale de l’hydraulique, l’Agence d’exécution des travaux d’intérêts publics (Agetip) et la Société des eaux du Sénégal pour une durée de quatre jours au cours desquels une phase de contrôle sur le terrain de la réalisation des forages pour une durée de sept jours sera effectuée ».

Cette annonce a été faite au moment où plusieurs anciens dignitaires du défunt régime libéral sont visés par la traque des biens supposés mal acquis dont certains séjournent en ce moment en prison.