Sénégal : « Khar Bii », l’élection du plus beau mouton

A la veille de l’Aïd El-Kébir, communément appelé Tabaski en Afrique de l’Ouest, la place de l’Obélisque à Dakar accueille une émission de télévision pas comme les autres. Khar Bii, « le mouton » en wolof, consiste à élire le plus beau bélier du pays. Parmi les lauréats de la finale de cette quatrième édition, Amadou, venu de Thiès, le mouton de Moustapha Gueye. Reportage réalisé par Afrik.TV.

(De notre correspondant)

Vitrine de choix pour les éleveurs, Khar Bii grandit d’année en année. Pour cette quatrième édition, les organisateurs du concours ont sillonné le pays à la recherche de la perle rare pour ne retenir en finale que seize moutons sur plus de 200 bêtes. Difficile pour le jury, composé d’éleveurs et de vétérinaires de faire son choix.

Diffusée sur la 2STV, une chaîne de télévision privée, l’émission Khar Bii connaît un véritable succès populaire et bat des records d’audience. Place de l’Obélisque, c’est Boy Sérère, encouragé par de nombreux fans, qui l’emporte à l’applaudimètre. Vêtus de tee-shirts à l’effigie de leur champion, les supporters sont au rendez-vous. L’heure du grand défilé est enfin arrivée. Originaires de différentes régions du Sénégal, les finalistes entrent en scène. Les moutons sont notés en fonction de plusieurs critères esthétiques. Costauds mais pas obèses, leurs cornes et leurs testicules doivent par exemple respecter une certaine symétrie. Leur aptitude à défiler compte également.

Modou Lo, du nom d’un célèbre lutteur sénégalais, Lumumba fils, en hommage au leader pan-africaniste congolais, et les autres défilent à tour de rôle. Installée dans les tribunes, Mariam Bathily, directrice d’une société d’évènementiel et initiatrice du concours, apprécie le succès grandissant de Khar Bii.

Après le défilé, place aux délibérations du jury. Eleveurs et moutons attendent le verdict des jurés avec impatience. En plus d’une belle publicité à quelques jours de la Tabaski, les trois premiers moutons font gagner à leur propriétaire entre 1 et 2 millions de francs CFA (entre 1 524 et 3 048 euros). L’attente est longue pour les supporters de Boy Sérère, mais peu de temps après le coucher du soleil ils sont récompensés et voient leur champion triompher.

D’année en année, Khar Bii n’en finit pas de faire des heureux, pour le plus grand bonheur des téléspectateurs sénégalais.