Sénégal : Karim Wade entame une grève de la faim illimitée

Karim Wade, le fils de l’ex-Président du Sénégal dont le procès se poursuit à Dakar, a décidé ce jeudi d’entamer une grève de la faim illimitée.

Juger depuis le 31 juillet 2014 devant la Cour de répression de l’enrichissement illicite (CREI), Karim Wade, dont la demande de liberté provisoire a été rejetée quelques semaines auparavant, entame une grève de la faim en signe de protestation contre les incidents durant son procès mercredi. Un acte qu’il a lui-même annoncé jeudi à la barre de la Cour de répression de l’enrichissement illicite(CREI), selon les médias locaux.

Les conditions du procès en question

Karim Wade dénonce les conditions de la reprise de son procès. Selon lui, ses droits ne sont pas garantis. Au lendemain de son passage à tabac ainsi que de l’expulsion de l’audience d’un de ses avocats pour avoir offensé le juge Grégoire Diop,, il ne décolère pas. Il souhaite le retour de ses avocats qui ont quitté l’audience à la suite de l’expulsion de l’un d’entre eux pour injure au juge Grégoire Diop.

Il entame également sa grève de la faim afin que le juge lui permette de préparer au mieux sa défense. Selon un de ses défenseurs, Karim Wade n’a pas eu le temps nécessaire pour réorganiser au mieux sa défense, après le départ de ses avocats de la salle d’audience. Un acte qui met à mal sa défense car ses avocats ont annoncé mercredi qu’ils ne reviendraient pas tant que le libre exercice de leurs métiers n’est pas garanti.

Le fils de l’ancien Président a été arrêté le 15 avril 2013 au Sénégal. Il est poursuivi pour enrichissement illicite. Depuis, il est en détention à la maison d’arrêt et de correction de Rebeuss. Une affaire qui agite l’opinion publique du pays et qui n’est visiblement pas prête d’être résolue.