Sénégal : émeutes à Dakar

Des milliers d’opposants (en majorité des jeunes) au projet de réforme constitutionnelle au Sénégal, annoncé vendredi dernier par le président Aboudoulaye Wade, ont affronté ce jeudi les forces de l’ordre à Dakar. Les manifestants ont lancé des pierres pour répondre aux bombes lacrymogènes et aux canons à eau de la police et de nombreuses scènes de course poursuite ont eu lieu dans la ville. Ils étaient des milliers, dès le matin devant le Parlement où ont eu lieu les heurts les plus violents, à crier leur colère face à des partisans du pouvoir, largement moins nombreux. L’annonce officielle, ce jeudi, de l’abandon, par le président Wade du seuil des 25 % des voix exprimées au premier tour des élections présidentielles pour accéder au poste de président et de vice-président (la mesure la plus décriée de son projet de réforme), n’a semble-t-il pas totalement calmé la rue comme escompté. Depuis le week-end dernier, le climat est explosif à Dakar.