Sénégal : Djibril Sané décroche le Bac, à titre posthume

Djibril Sané

Décédé récemment suite à des douleurs atroces, alors qu’il était en salle d’examens, Djibril Sané a finalement réussi au baccalauréat, à titre posthume.

Vendredi dernier seulement, l’irréparable se produisait au jury 1011 du centre d’examen de Kounkané, au Sud du Sénégal. Dans la matinée, Djibril Sané, qui était atteint de maux de ventre très douloureux, avait décédé pendant que ses parents, informés par les surveillants, l’acheminaient au poste de santé de Kounkané. Malheureusement, c’est en cours de route que le jeune va décéder.

Mais, alors même qu’il n’avait pas terminé les épreuves du premier tour, celles de Sciences de la vie te de la terre (SVT) ayant été prévues dans l’après-midi de ce même vendredi, Djibril Sané a quand même été admis au baccalauréat, avec la mention passable. « Il avait déjà la moyenne pour être admis, sans même avoir passé la dernière épreuve du premier tour », explique le président du jury.

Le proviseur du lycée où était le jeune apporte des témoignages sur le défunt. « Djibril Sané était un jeune très correct. Un élève très sérieux et travailleur. Il était respectueux du corps enseignant ainsi que de tous ses collègues. Encore une fois, nous prions pour le repos de son âme et que Dieu l’accueille dans son paradis ».

Sa famille, ses proches parents et ses camarades de classe ont toujours du mal à réaliser ce qui s’est passé. Ils s’en remettent à Dieu, certes, mais très difficilement.