Sénégal, Décès de Babacar Touré : après Pape Diouf, le Covid-19 emporte un autre baron de la presse africaine

Babacar Touré et Macky Sall

La maladie à Coronavirus suit sa dangereuse trajectoire au Sénégal, et n’épargne personne, notamment les personnalités. Après l’ancien sélectionneur de Marseille, Pape Diouf, voilà que le Covid-19 emporte Babacar Touré, patron du Groupe Sud Communication.

Par Daouda Ndour,

Comme si c’était un symbole pour le peuple sénégalais voire africain, la première victime de Covid-19, au Sénégal, n’était autre que Pape Diouf, journaliste émérite et panafricain de la première heure. Cet ancien président de l’Olympique de Marseille, en France, a attendu de rentrer au Sénégal pour dire adieu au monde entier.

A sa suite, c’est un autre baron de la presse sénégalaise et africaine qui a rendu l’âme, dimanche, à Dakar, des suites de la pandémie de Covid-19. Né en 1951 et précurseur de la presse privée au Sénégal, avec son puissant groupe Sud Communication, Babacar Touré a eu un parcours atypique comme journaliste.

Auteur de plusieurs publications et patron de la première radio privée du Sénégal, Sud Fm, Babacar Touré a été sollicité par le Président Macky Sall pour diriger le très stratégique Conseil National de Régularisation de l’Audiovisuel (CNRA).

Il a été formateur de nombre de talents, aujourd’hui dans le paysage médiatique sénégalais. La levée du corps a eu lieu lundi 27 juillet 2020, suivie de son inhumation dans la ville sainte de Touba. Auparavant, il a reçu les derniers honneurs de la République, de la presse dans son ensemble, du peuple sénégalais tout court.