Sénégal : création du mouvement du 23 juin

L’opposition et la société civile sénégalaises sont décidées à poursuivre leur action après le succès de la grande manifestation du jeudi 23 juin 2011 qui a vu Wade reculer devant la rue, l’empêchant de modifier la constitution. Un «mouvement du 23 juin» a donc été lancé avec comme objectif le départ de Wade, ou au moins l’annonce qu’il ne se représentera pas en 2012, ainsi que la fin de « l’affairisme » de Karim Wade : «Nous rejetons, expliquent-ils, l’amalgame entre la gestion de l’Etat et les questions familiales» rapporte RFI : «Nous demandons aux populations de poursuivre la mobilisation jusqu’au départ d’Abdoulaye Wade» a lancé Abdoulaye Bathily, au nom des différents groupes qui composent ce nouveau mouvement

Il est à noter que ce matin, Jacques Diouf, président de la FAO, s’est mis à la disposition de son pays.