Sénégal-Biens mal acquis : Karim Wade face à la justice, ce jeudi

Le procès de Karim Wade, fils de l’ancien Président du Sénégal, Abdoulaye Wade, s’est ouvert ce jeudi à Dakar. Il est accusé d’enrichissement illicite et de détenir plusieurs comptes à l’étranger.

C’est ce jeudi que s’est ouvert le procès de Karim Wade accusé de s’être enrichi illicitement. Le fils de l’ancien Président Abdoulaye Wade est poursuivi pour avoir précisément détourné 178 millions d’euros et de détenir des comptes à l’étranger. Le procès qui était très attendu défraie la chronique au Sénégal.

Ce procès, qui fait polémique au pays de la Téranga depuis son annonce, est considéré comme une manœuvre politique par les partisans du fils de l’ancien Président sénégalais. Ces derniers, d’ailleurs, manifestaient régulièrement à Dakar comme à Paris pour exiger la libération de Karim Wade et dénoncer un procès de la honte pour l’Etat sénégalais. Ses avocats affirment toujours qu’il n’y a aucune preuve pour incriminer leur client, affirmant qu’il n’a que trois millions d’euros dans un compte à Monaco. Selon eux, cet argent n’appartient pas à l’Etat sénégalais mais lui aurait été offert en guise de cadeau.

De leur côté, les avocats de l’Etat sénégalais affirment que même s’il n’avait détourné qu’une petite somme, il devra être poursuivi pour que la corruption soit limitée au maximum au Sénégal. Seulement, au pays de la Téranga, beaucoup voient ce procès d’un mauvais oeil, se demandant d’où vient le patrimoine estimé à une valeur de 8 milliards de FCFA déclaré par le Président actuel Macky Sall…