Sénégal : arrestation de cinq femmes homosexuelles

La police sénégalaise a arrêté cinq femmes homosexuelles pour « actes contre-nature », dimanche soir, au Piano Bar des HLM Grand-Yoff (Dakar). Ces filles sont en garde à vue au Commissariat central de Dakar et seront auditionnées ce matin par le procureur de la république avant d’être déférées au parquet dans la soirée.

(De notre correspondant à Dakar)

A en croire la radio du Groupe Futurs Médias, ces filles ont été arrêtées alors qu’elles célébraient l’anniversaire de l’une d’elles, la plus jeune selon une source proche de l’enquête. Cette dernière serait une mineure de 16 ans ; les quatre autres seraient, respectivement, âgées de 32 ans, 31 ans, 26 ans et 24 ans.

Elles auraient été surprises en train de se livrer à des « actes contre-nature » et d’ »attentat à la pudeur ». Des actes condamnés par la loi sénégalaises. La radio précise que ce sont les riverains du Piano Bar qui ont alerté les policiers parce qu’ils ne pouvaient plus supporter de voir ces filles avoir des comportements « répréhensibles » et perturber la quiétude du quartier.

Les éléments du Commissariat central de Dakar ont procédé à une descente musclée sur les lieux dans la nuit du dimanche à lundi. Elles seront auditionnées ce matin par le procureur de la République avant d’être déférées au parquet au début de la soirée de cette journée, selon une source d’Afrik.com. Cette affaire rappelle une autre qui s’était passée à Grand-Yoff, des jeunes filles, toutes des élèves, avaient été filmées se livrant à des jeux érotiques. Une affaire qui avait atterri devant la justice et défrayé la chronique l’année dernière.

L’homosexualité est rigoureusement combattue par l’actuel régime et rejetée par une grande majorité de la société sénégalaise. Au total, une vingtaine d’homosexuels et de lesbiennes sont emprisonnés.