Sénégal : après le décès de Tanor Dieng, les socialistes gardent le Haut Conseil des Collectivités

Aminata Mbengue Ndiaye et Macky Sall

C’est sans surprise que la nouvelle est tombée ce 2 novembre 2019. En effet, le Président du Sénégal, Macky Sall, a nommé Aminata Mbengue Ndiaye, jusqu’ici ministre des Pêches et de l’Economie Maritime, à la tête du Haut Conseil des Collectivités Territoriales (HCCT), en remplacement d’Ousmane Tanor Dieng rappelé à Dieu. Ainsi les socialistes gardent cette institution qu’ils dirigent depuis sa création, en 2016

Le Président du Sénégal, Macky Sall, vient d’officialiser une décision qui faisait déjà l’objet de discussions, jusque dans les chaumières. En effet, Aminata Mbengue Ndiaye, jusqu’ici ministre des Pêches et de l’Economie Maritime, est nommée présidente du Haut Conseil des Collectivités Territoriales (HCCT) en remplacement d’Ousmane Tanor Dieng, décédé le 15 juillet dernier. Cette nomination permet ainsi aux socialistes de garder cette institution qu’ils dirigent depuis sa création, en 2016.

Le même jour de la publication officielle de cette décision prise par le président de la République, Aminata Mbengue Ndiaye, qui a également succédé provisoirement à Ousmane Tanor Dieng à la tête du parti, devait conduire une délégation des Verts à la Cité religieuse de Tivaouane, pour les besoins d’une visite de courtoisie auprès de Serigne Mbaye Sy Mansour khalife général des tidjanes, en prélude au Gamou annuel qui célèbre la naissance du Prophète Mohamed (PSL). Mais la visite a été reportée sine die et il est maintenant clair que cette décision est liée à cette nomination.

Laquelle nomination a entraîné un léger changement dans l’attelage gouvernemental car Aminata Mbengue Ndiaye a été remplacée à la tête du ministère par Alioune Ndoye, maire de Dakar-Plateau. Cet acte posé par le chef de l’Etat du Sénégal traduit le respect d’une ligne de conduite liée au traitement des alliés socialistes. En effet, Ousmane Tanor Dieng et le PS ont été les plus farouches opposants au régime de Me Abdoulaye Wade et c’est ainsi qu’après le premier tour des élections présidentielles de 2012, ils ont rallié la cause du candidat Macky Sall, qui sera finalement élu président de la République.

Depuis lors, les socialistes ont gardé la même ligne de conduite, étant les alliés les plus sûrs du Président Macky Sall. Cette alliance a d’ailleurs ouvert la voie d’une profonde crise au sein du Parti Socialiste, marquée par la dissidence d’un pan important, qui a préféré rejoindre Khalifa Ababacar Sall, maire de Dakar, qui faisait tête à Ousmane Tanor Dieng et à son option de soutenir la candidature du Président Macky Sall pour un second mandat en 2019