Sénégal : Amnesty demande l’ouverture d’une enquête

A la suite des émeutes du 23 juin 2011 en réaction au « ticket présidentiel » d’Abdoulaye Wade rejeté par la population, Amnesty international demande l’ouverture d’une enquête sur d’éventuels actes de tortures policières sur des manifestants rapporte RFI. Alioune Tine et Oumar Diallo, militants de la Rencontre africaine de défense des droits de l’homme (Raddho) ont déposé une plainte le 18 juillet dernier pour « tentative d’assassinat, coups et blessures volontaires et actes de tortures ».