Sénégal Airlines vers un dépôt de bilan

La compagnie aérienne sénégalaise Sénégal Airlines va vers un dépôt de bilan, avant la fin de cette semaine. Cette compagnie, souffre aujourd’hui de plusieurs maux, selon les travailleurs. Elle manque de ressources financières, ne dispose pas d’assez de flotte et de pièce de rechanges.

(De notre correspondant à Dakar)

Si on se fie aux propos du coordonnateur du syndicat des travailleurs, Badara Fall, dans les colonnes du quotidien Le Quotidien, les signes prémonitoires d’une cessation prochaine d’activités sont de plus en plus évidents : retards et/ou annulations de vols, défaut de pièces de rechange, arriérés de salaires, entre autres.

« Les retards qu’on constate ces derniers temps sont les conséquences des problèmes financiers que traverse la compagnie. Parce que pour commander des pièces de rechange, il faut des fonds, pour le kérosène aussi », informe Badara Fall, qui ajoute que c’est toujours le flou total sur les résultats de l’audit de la compagnie, qui devait situer le nœud des difficultés que traverse Sénégal Airlines. Pis, renseigne Badara Fall, « certains actionnaires n’ont toujours pas libéré les capitaux dus à l’entreprise ».

Le coordonnateur du syndicat des travailleurs, Badara Fall, prédit le pire. « Si cette compagnie n’est pas restructurée d’urgence, elle risque d’aller d’ici 48 heures à la cessation de ses activités, parce qu’elle n’arrive plus à supporter ses charges financières. L’activité de la compagnie peut s’arrêter à tout moment, si l’Etat ne réagit pas très vite », a-t-il lâché devant les journalistes. Dans une impasse totale, les travailleurs sollicitent l’aide du nouveau gouvernement pour sauver la compagnie Sénégal Airlines. A ce titre, ils souhaitent l’implication du personnel qualifié dont dispose Sénégal Airlines et la définition d’actions imminentes pour assurer sa pérennité. Sous un autre registre, le personnel fustige la mauvaise gestion de sa direction générale qui a montré ses limites.

La compagnie Sénégal Airlines est lancée en 2011 par le régime de l’ancien président de la République, Me Abdoulaye Wade. Le capital de Sénégal Airlines est détenu à 64% par Privé National (Groupement National des Privés du Sénégal), Groupements de Prestataires Aéroportuaires, Fédération des Assureurs du Sénégal. Le reste, 36%, est partagé entre l’Etat du Sénégal et d’autres sociétés d’Etat : Aéroport Léopold Sédar Senghor, Aéroport International Blaise Diagne, Institution de Prévoyance Retraite du Sénégal, Caisse de Sécurité Sociale, Port Autonome de Dakar, Caisse des dépôts et Consignations.