Sénégal : accueil royal pour Mohammed VI

Mohammed VI, le Roi du Maroc, est arrivé vendredi à Dakar, la capitale sénégalaise. Il a été accueilli par le président Macky Sall, sur le tarmac au pied de la passerelle de son avion. Plusieurs membres du gouvernement sénégalais étaient également présents.

Le Roi du Maroc au Sénégal. Mohammed VI est arrivé vendredi à Dakar, la capitale sénégalaise, pour un voyage de 48 heures. Le roi du Maroc a été accueilli par le président sénégalais et son gouvernement.

« Mohammed VI a été accueilli à l’aéroport Léopold Sédar Senghor par le président sénégalais Macky Sall et plusieurs membres du gouvernement et hauts responsables », rapporte Lesafriques.com.

Le programme du Roi Mohammed VI est très chargé. L’objectif numéro un de ce séjour officiel est d’abord économique. Ce samedi, « le président sénégalais et son invité assisteront à la cérémonie de signature d’un accord de partenariat sur le transport routier international de voyageurs et de marchandises », indique l’Agence de Presse Sénégalaise (APS). Et de préciser « Ainsi, les deux pays frères signeront également, lors de la même cérémonie, un protocole d’accord de coopération concernant les mines, les hydrocarbures, l’électricité et les énergies renouvelables ».

« Karim wade : invité surprise »

Le voyage du Roi Mohammed VI au Sénégal a, d’ores et déjà, défrayé la chronique. Et pour cause, il tombe à point nommé le jour même où son ami Karim Wade, fils de l’ancien président sénégalais Abdoulaye Wade, est convoqué par le justice dans une affaire des biens mal acquis. Dans un précédent article, Afrik.com faisait état des relations qui lient le Roi du Maroc à Karim Wade.

Toute cette polémique n’a pas calmé les ardeurs des autorités sénégalaises. Ces dernières ont prévu de dérouler le tapis rouge au Roi du Maroc. Hormis ses entretiens avec les membres les plus éminents du gouvernement sénégalais, entre autres le Premier ministre, Mohammed VI inaugurera, lundi en compagnie du président Macky Sall, une clinique ophtalmologique et une unité de production de médicaments baptisée « West Africa Pharma ».